Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Langoiran

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :




Modélisme et impression 3D - Scale Models and 3D printing


Tutoriaux

Nos maquettes sont à peindre. La peinture de nos modèles se fait sans difficultés même par un modéliste débutant. Elle prend autant de temps que le montage d'un kit en plastique injecté pour un résultat plus satisfaisant.

La maison du village cévenol en N

La gare PLM en N


La gare PLM :

Matériel utilisé :
  • Peinture acrylique gris clair mat
  • Peinture acrylique noir mat
  • Peinture acrylique ocre mat
  • Peinture acrylique orange mat
  • Peinture acrylique rouge mat
  • Peinture acrylique beige mat
  • Peinture acrylique gris-bleu clair mat
  • Peinture Humbrol Enamel marron clair mat
  • Pinceau fin (5 mm de large)
  • Pinceau très fin (2 mm de large)
  • Palette de peinture
  • Eponge de cuisine et son bac à eau
  • Ciseaux / cutter
  • Papier de verre
  • Colle cyanoacrylate en gel type "Super Glue 3"
  • Colle en gel type "Scotch"
  • Imprimante et papier photo mat
  • Plastique transparent
  • Carton 0,5 mm
  • Cuvette, passoire et eau chaude savonneuse

Cette maquette est réalisée en Polymère acrylique, un matériau dur qui permet d'ajouter beaucoup de détails très fins.

Seul le toit est en Polyamide fritté, matériau souple, solide et moins cher mais plus grossier.


La maquette comporte plusieurs pièces. Vérifier d'abord qu'elles sont toutes présentes. Vérifier ensuite qu'elles s'assemblent correctement.

Il est conseillé de laver à l'eau chaude savonneuse (pas plus 40°C) les pièces en Polymère acrylique pour retirer les traces de cire qu'elles pourraient encore contenir.

Astuce : pour éviter de perdre des petites pièces, utiliser une passoire.


Les façades en Polymère acrylique sont fines. Pour les renforcer, des renforts en carton sont prévus.

Télécharger les patrons de découpage (sur la page du catalogue) puis imprimer les sur une feuille de papier.

Cette feuille est ensuite collée sur le carton avec la colle en gel. Le carton doit avoir une épaisseur d'au moins 0,5 mm.


Découper ensuite les différentes pièces des renforts.

Ils sont ensuite collés à l'arrière des façades avec la colle cyanoacrylate.


Le papier du patron doit se trouver vers l'intérieur. C'est la surface du carton des renforts qui doit coller aux façades.

On voit bien ici l'aspect translucide du Polymère acrylique.


Un apprêt est ensuite appliqué sur l'ensemble des pièces.

Sur le Polymère acrylique (en marron clair) il faut utiliser une peinture type Humbrol Enamel. La peinture acrylique appliquée directement tient très mal.

Le toit en Polyamide fritté reçoit directement une peinture acrylique gris clair.

Astuce : pour peindre les petites pièces, utiliser un scotch double face pour les maintenir.


Le fond des façades est ensuite peint en beige (peinture acrylique). Plusieurs couches sont passées pour donner du relief à ces surfaces.

Du rouge (peinture acrylique) est ensuite appliqué sur les briques.

Après séchage, de la peinture gris clair (peinture acrylique) est appliquée pour recouvrir les pierres et les éléments de toiture.

Les joints des briques sont remplis, après séchage du gris clair, par la même peinture gris clair mais très diluée avec de l’eau. Ce mélange appliqué avec parcimonie vient naturellement remplir les joints.

Le toit est peint en orange (peinture acrylique) puis avant même que cette couche ne soit sèche, du rouge (peinture acrylique) est appliqué irrégulièrement pour créer cet aspect hétérogène.


Le dessous du toit reçoit une peinture gris clair.

Le bas des façades (pierre naturelle) reçoit une nouvelle couche ocre (peinture acrylique) appliquée de façon irrégulière pour laisser le blanc apparaitre en dessous.

Les chenaux et les rives recevront une peinture gris clair (peinture acrylique), visible sur la photo suivante.


Un noir très dilué (peinture acrylique) est appliqué sur le toit, sur le fond et sur le bas des façades ainsi que sur les huisseries. Il permet de révéler les joints et d'ajouter de la patine aux surfaces.

L'application du noir doit se faire très prudemment et les excès doivent être immédiatement nettoyés à l'éponge humide (voir le tutorial de la maquette précédente).

Il faut traiter ces pièces avant leur assemblage contrairement à ce que peut suggérer cette photo.


L'assemblage des différentes pièces est réalisé avec la colle cyanoacrylate en gel. Les fenêtres tiennent avec 4 points de colle appliqués aux angles. Il est conseiller de gratter la peinture aux endroits on va appliquer la colle pour une tenue optimale.

Du plastique transparent vient former les vitres, il est collé avec la colle en gel (la colle cyanoacrylate est proscrite, elle détériore ce type de plastique).

Des rideaux sont collés derrière. Ils proviennent de nos planches à imprimer disponibles sur la page de notre catalogue.


La gare est ensuite assemblée en commençant par les murs.

C'est la colle cyanoacrylate en gel qui est utilisée ici, d'autres colles ayant du mal à prendre sur le Polymère acrylique. Il faut presser fermement les deux pièces à assembler pendant 20 ou 30 secondes pour que la colle tienne bien.

Le toit est ajouté après. Il peut être nécessaire de le limer un peu au papier de verre. Il tient ici par simple emboitement.


Les volets sont collés en dernier pour éviter qu'il soit décollés lors de l'assemblage. C'est la colle en gel qui est utilisée ici.

La maquette est finie.



précédente - suivante